RASSEMBLER | CATALYSER | AGIR

Pour une gestion intégrée optimale de la rive sud de l’estuaire moyen du Saint-Laurent

Restez à l’affût de l’évolution de nos projets et de nos nouvelles.

INSCRIPTION À NOTRE INFOLETTRE

MISSION

Façonner un environnement favorable aux échanges et au renforcement de la capacité d’action et du savoir-faire des acteurs de l’eau régionaux de manière à tendre vers une gestion intégrée optimale de la rive sud de l’estuaire moyen du Saint-Laurent.

En savoir plus

ADAPTATION À LA DYNAMIQUE CÔTIÈRE

Les phénomènes d’érosion et de submersion côtière ont provoqué la multiplication des structures de protection rigides et verticales le long du littoral habité. Cette solution fragilise toutefois les écosystèmes côtiers qui peinent à accomplir leur rôle de zone tampon et participe à exacerber la problématique localement. Face à cette réalité, les actions classiques de lutte font maintenant place à une approche favorisant l’adaptation à la dynamique naturelle des berges.

RÉTABLISSEMENT ET MAINTIEN DE LA BIODIVERSITÉ

La rive sud de l’estuaire moyen se distingue par la plus importante concentration de marais côtiers de tout l’Est du Québec. La confluence des milieux dulcicole et marin associée à la présence de ces riches habitats favorisent le foisonnement d’une biodiversité impressionnante. Ces attraits majeurs de notre région sont cependant soumis à de nombreuses pressions. Afin de conserver la richesse biologique de notre territoire et contribuer au rétablissement des populations précaires, plusieurs solutions sont préconisées. Parmi elles, figure la mise en place d’un réseau d’aires protégées interconnectées.

PÉRENNISATION DES USAGES

À l’incroyable diversité biologique caractérisant notre territoire est associée une grande gamme d’usages. Alors que certaines activités traditionnelles, comme la pêche à l’anguille, ont souffert du déclin important des stocks, d’autres, telle la cueillette de plantes de bord de mer comestibles ou la récolte d’algues, sont en plein essor. Encourager la mise en place d’une gestion des ressources adaptée à la capacité support du milieu participera à pérenniser les activités qui en dépendent.

CONSOLIDATION D’UN RÉSEAU D’ACCÈS AU SAINT-LAURENT

Si l’accessibilité aux rives demeure un défi du fait de l’appropriation des berges dans plusieurs secteurs, la qualité des sites a également un impact sur la fréquentation des lieux par les divers usagers. Pour les communautés locales aussi bien que pour les visiteurs, la consolidation d’un réseau d’accès public varié, adapté et bien entretenu serait très bénéfique au quotidien. Cela faciliterait en outre les démarches de mise en valeur du patrimoine historique et naturel associé au Saint-Laurent.

ACQUISITION DE CONNAISSANCES

De grandes avancées ont été faites en terme de connaissances de plusieurs phénomènes qui affectent directement notre territoire, c’est le cas notamment pour les risques côtiers. Les experts partagent leurs savoirs et les citoyens contribuent à affiner notre compréhension du territoire par leurs observations à différents niveaux. Les besoins restent tout de même très grands dans différents domaines pour envisager de répondre adéquatement aux préoccupations ciblées dans le cadre de nos travaux, c’est le cas en particulier pour ce qui a trait à la qualité de l’eau.

SENSIBILISATION ET MOBILISATION

Qu’il s’agisse d’adaptation aux risques côtiers, de protection des écosystèmes et à fortiori d’amélioration de la qualité de l’eau du Saint-Laurent, des actions locales concrètes sont ciblées. Pour que ces projets aient toute leur force, la mobilisation des acteurs autour de ces enjeux doit bien souvent passer, dans un premier lieu, par des efforts soutenus de sensibilisation.

1

PLAN DE GESTION INTÉGRÉ RÉGIONAL

105

PERSONNES IMPLIQUÉES

264

KILOMÈTRES DE LITTORAL SUR NOTRE TERRITOIRE

ESPACE MEMBRE

Mot de passe oublié ?
Vous n’êtes pas membre ?

Veuillez contacter Solenn Sanquer afin que celle-ci vous inscrive et vous transmette un identifiant et un mot de passe.